Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:30

Il fait toujours aussi froid dans Paris, il neigeotte et Adeline Grattard fume son clope, son écrin ne doit plus être très loin. Un peu de fumée, de la buée aux vitres et un cuistot qui joue du wok, c'est là, bonjour! Me voilà dans une salle ancienne, pierre apparente, décor zen/épuré, la banquette est confortable, réconfortante si l'on regarde dehors.

Pour les novices, sachez qu'Adeline Grattard fait partie des femmes chefs dont on parle. Prix Fooding de la meilleure cuisinière en 2010 et une étoile Michelin peu après l'ouverture. Passée chez Pascal Barbot (l'Astrance) et Yannick Alleno après l'école Ferrandi et Flora Mikula, elle finit par partir en Asie pour bosser chez Alvin Lueng au Bo Innovation, Hong Kong. De son épopée chinoise, elle reviendra empreinte des saveurs de là-bas avec son mari Chi Wa pour ouvrir leur petit boudoir dans le quartier des Halles. Il prendra le nom de ces restos où l'on vous sert des vapeurs au chariot: Yam'Tcha.brioches-au-porc-noir.JPGLa première tasse de thé avalée et voilà une petite brioche vapeur au porc noir succulente en guise de préambule (je m'en serais bien tapé une autre pour tout vous dire), suivra un velouté de cresson, oursin et citron caviar. Je ne suis pas fan d'oursin mais le cresson vient adoucir l'iode persistante de la bête, rendue ludique par les "plop" du citron caviar. Foie gras vapeur, vermicelles, shiitake, champignons noirs émulsion shiitake: plat superbe, j'ai vraiment adoré, toutes les sensations sont là, une saveur de sous-bois chinois, le foie est à tomber, remarquable.foie-gras-snacke-vapeur-emulsion-shiitake.JPG Des langoustines sans histoires on passe à une barbue, bâtonnets de pommes de terre, moules sauce xo très bien réalisée c'est très bon. Le pigeon tenait bien la corde lui aussi, simplement accompagné d'oignons sautés avec les sauces chinoises habituelles (soja, huître...). En guise de dessert un cheese-cake tout ce qu'il y a de cheese-cake...pâtasse et un très bon sorbet/tuile.Pigeon-de-sologne-oignons-des-cevennes.JPGTout ça fut dégusté en accord mets et thés, une découverte assez intéressante quand on ne connaît les thés qu'à travers les Lapsang Souchon, darjeeling et autres thés verts génériques. Distrayant de retrouver à tour de rôle un côté floral, minéral, forestier etc... Et même si je ne le referai pas forcément, je dois dire que ce fut curieux et amusant. tea.JPGGlobalement un bon moment chez Yam'Tcha que je ne réitérerai pas forcément. Pourquoi? car ces petites choses, aussi bonnes puissent-elles être reviennent à 125 euros par personne (100 le menu, 125 avec le thé), ce n'est pas rien et le samedi midi, pas le choix (il y a un menu à 60€ en semaine, cela demeure cher). Rajoutez à cela que si vous voulez de l'eau, elle n'existe pas à la source mais elle est filtrée gazeuse ou non à 2 euros par tête, et vas-y que je t'en refous une couche... Pour exemple, 3 jours plus tard je dînais à Poitiers chez les Toix dans leur beau "Passions et Gourmandises" et ce soir-là, le menu tout truffe magnifique avec Turbot, Saint-Jacques, Veau etccc... était à 104 euros...vous voyez le truc? Même si tout était bien, accueil sympa i tutti quanti, cela reste trop cher, 100€ c'est un prix. On dit souvent qu'il ne faut pas faire de comparaison, c'est le grand truc et c'est sûr que là il vaut mieux éviter...

 

Yam'Tcha . 4 rue Sauval . Paris 1 . 01 40 26 08 07

 

                                                                         www.yamtcha.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

very easy kitchen 09/02/2013 11:26

ne surtout pas comparer prix parisiens et prix en province; l'arnsbourg 3 étoiles est l'un des meilleurs resto de France et l'on mange un repas d'anthologie pour 140 euros (certes sans les vins).
Yamtcha était bien moins cher il y a quelques années pour avoir fait le repas accord mets/thé. mais rançons du succès, charges parisiennes et voilà le résultat.

rod 09/02/2013 11:38



Et pourtant. Rapport Loyer, Yam tcha fait un petit 40m2, là où des restaurants dans de grandes villes comme Lyon, Toulouse et autres tapent dans les 150 voir plus de 200 m2, on ne doit pas être
loin. Je prenais "Passions et gourmandises" en exemple, le restaurant est très vaste, belle terrasse, grand jardin, personnel et produits proposés sans aucune comparaison. Mais on peut revenir à
Paris. le soir même je mangeais chez Rino...65€ pour un menu équivalent, 35€ la bouteille de Mâcon Chaintré de chez Valette. Allez voir le prix du menu chez Keï, Nomicos, Akrame etc etc... Bref
trop cher. ;)



Alex 08/02/2013 18:17

Bien vu l'article et belles photos malgré le manque de lumière dans le resto !

rod 09/02/2013 00:05



Bien le merci! ;)



Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages