Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 11:08

Pour celle-là, je me suis décarcassé, j'ai fait des schémas, je me suis creusé la tête en en ayant l'air en plus, vous savez, le regard au ciel avec le crayon qui gratte la tempe...
Simple, efficace et pas chère, mais pourquoi cette recette me direz-vous? Est-ce seulement une recette?
Pour moi pas vraiment, mais à force de dîners par monts et par vaux, chez de bons amis ou d'autres. J'ai constaté qu'une salade pour bon nombre de foyers se résumait à un sachet découpé contenant souvent un mesclun quelconque ou alors tout simplement et dans la plupart des cas, de la roquette. Pour l'assaisonnement, l'addition d'un modeste balsamique et d'une piteuse huile d'olive suffit souvent au bonheur... Pas au miens.
Déjà, la salade en sachet, c'est de la merde. On sent tout de suite que le croquant n'est pas naturel, et je ne parle pas du goût... Quant à l'assaisonnement, chacun fait ce qu'il veut c'est vrai. Mais un assaisonnement donné est unique ou presque, qu'on y mette du balsamique, du citron, de l'huile de noix, d'olive, d'arachide, du Xérès, du rouge, très bien, mais un assaisonnement donné ne colle pas à toutes les salades, les vraies bien sûr...
Personnellement, mon trio de tête concernant la verdure serait frisée, scarole et trévise. Des salades de caractère, avec de la mâche et du goût!
Revenons à notre petite frisée toute mignonne, tout d'abord il faut la laver, et oui je sais, beaucoup ont la flemme, d'où le succès du sachet.
Ça ne prend que 2mn alors un effort que diable, surtout que la frisée a généralement le cœur tellement serré qu'il reste propre, d'un joli jaune pâle tirant sur le blanc.

Et si on se faisait une bonne vieille Frisée aux lardons?

Pour la vinaigrette, il faudra du caractère: Pas mal de moutarde, du vinaigre de vin, sel poivre et huile neutre, on émulsionne tout ça et zou! C'est prêt.
Ensuite il faudra de la bonne poitrine séchée, coupée en lardons plus ou moins gros selon votre goût, puis passés à la poêle avant d'être déposés sur du papier absorbant.
Vous avez bien une vieille baguette qui traîne à la maison? On la frotte avec un peu d'ail, on la détaille en gros croûtons que l'on fera revenir dans une belle noix de beurre avec le reste de la gousse ayant servi à badigeonner la mie. Une fois qu'ils auront bien coloré, on les réserve.
Reste l’œuf poché pour que le plat soit magique. On me demande souvent la technique pour les réussir parfaitement. Une fois que l'on a compris que la réussite réside dans la fraîcheur extrême de l’œuf, c'est pourtant facile. Une eau frémissante additionnée de vinaigre blanc, un petit tourbillon à la spatule et hop, on verse d'un coup l’œuf que l'on aura d'abord cassé dans un petit ramequin et ça se fait tout seul. Si l’œuf est très frais et d'une bonne qualité, le blanc va naturellement s'enrouler autour du jaune, ne jamais le quitter et le résultat sera parfait!
Ne vous inquiétez pas, on a tous une fois sur deux essayé de ramener en vain le blanc autour du jaune avec la bonne vieille cuillère en bois, ce serait moins drôle sinon!
Allez, un poil d'ail haché dans la frisée et on sera pas mal, à table!
A la saison des jeunes pissenlits, vous pouvez évidemment faire la même chose, ce n'en sera que plus sauvage et remarquable!

Partager cet article

Repost 0
Published by rod
commenter cet article

commentaires

Anastasie 24/02/2015 12:11

Mmmmmm il a l'air moelleux et délicieux

ptitecuisinedepauline 17/02/2015 21:23

Très belle cette salade!

rod 23/02/2015 19:40

merci ;)

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages