750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 18:22

OK Ok, j'en ai assez entendu sur mon choix de fuguer vers Coney Island le 2ème jour de mon séjour in NYC. Mais c'était avant tout des vacances, et croyez-moi qu'après la routine boulot/bébé et 15h de voyage, le premier réveil fut comment dire... agité!
Hôtel New Yorker, entre Madison square garden et Time Square, 8ème avenue: synonyme de "vas-y que je t'en fous plein la gueule!" dès le réveil…et on enchaîne direct sur le MOMA et son resto le "Modern" (que l'on verra plus tard), 5ème Avenue et Victoria Silvstedt (la copine de Dechavanne et de son toutou, you see?) en goguette, Central Park et ses Squirrel, Upper East et Madison…bref, sur les rotules! Calm down tomorrow!Second réveil New-Yorkais, smiley, oeufs Benedict dans le diner d'à côté et 45mn de sieste en métro jusqu'au Graal: Coney Island et son charme désuet…j'adore!IMG_7240dqs.JPG

IMG_7232dqs.JPG

nathan-s-coney-island.JPG

nathan-s.JPG Pour ceux qui ne situent pas, Coney Island se situe à l'extrême sud de Brooklyn donc de New-York et constitue le début de Long-Island. Station Balnéaire à la mode au 19ème, plus grand parc d'attraction des Etats-Unis après guerre, l'arrivée de Mickey dans d'autres contrées yankees l'a indéniablement rendu has-been milieu 20ème, et cela n'a pas beaucoup évolué depuis. C'est justement ce qui m'a attiré là-bas et je n'ai pas été déçu. Une promenade sans fin, un parc d'attraction superbement rétro, des mouettes, des joggers, des russes et Nathan's Famous: Le roi du hot-dog depuis des décennies qui trône impérieusement sur Surf Avenue. Quelques clams, beignets de crevettes, et le sacro-saint hot-dog et ses frites au fromage. Le soleil en pleine poire, je me demande encore comment ils peuvent en ingurgiter autant lors des championnat du plus gros "engloutisseur" de Dog…Est-ce bon? Évidemment, c'est sucré, salé, gras, on s'en fout partout, le fantasme de la Junk Food dans toute sa splendeur…like it. Après une bonne demi journée à patauger dans l'océan, à nourrir les mouettes et à refaire le monde avec les loutres de l'aquarium, il était temps de repartir vers le nord pour une petite halte à Fort Green, Brooklyn. See Ya!

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 13:27

Je vous prépare un petit "spécial NYC" pour les semaines qui viennent, le temps de me remettre les idées en place, de les organiser, de me persuader que je n'habite pas Brooklyn mais Toulouse...IMG 7803dqs

 

williamsburg

 

IMG_8871dqs.JPG

 

Et je vous donne l'envie d'y partir demain c'est promis!

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 19:55

DPP_000107.JPG

DPP_000110.JPG

DPP_000103.JPG

Bientôt un report de l'Auberge du vieux puits à Fontjoncouse...en attendant, encore quelques photos de Barcelone

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 19:35

DPP_000117.JPG

DPP_00086.JPG

DPP_00087.JPG

DPP_000111.JPG

DPP_000120.JPG

 

J'ai craqué mais promis, je reviens à la cuisine et aux restos dans pas longtemps!!! enjoy!

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 18:46

DPP_00096.JPG

IMG_4601.jpg

DPP_000116.JPG

Pic 2 from Mlle Diana

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 18:51

Quelques photos de la Boqueria (marché des ramblas) pour passer un bon dimanche soir...DPP_000105.JPG

DPP_000104.JPG

DPP_000106.JPG

Suite toute la semaine...

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 16:03

On vous a déjà parlé d'un film en termes élogieux? si élogieux même que la déception était le seul sentiment qui pouvait découlée du visionnage de ce fameux film?

"Un régal, que ce mélange de méditerranée et de saveurs japonaises", "une adresse rare..." (il doit pas aller souvent au restaurant celui là...), "elle est là l'étoile de Collioure..." (il y a déjà un étoilé coco), "c'est le restaurant classe de Collioure"...hum hum, "meilleur restaurant de Collioure", ça suffit! vous avez compris le truc non?

Bref, après plusieurs tentatives de réservations restées vaines, m'y voilà enfin rendu à ce fameux 5ème Péché, sous la pluie messieurs dames, alors j'espère que le fameux Masashi Iijima va me réchauffer le coeur et l'estomac. Passé par de grandes adresses Tokyoïtes, chez les frères Pourcel à Montpellier, chez les Bras puis chez Guy Martin au Grand Véfour, autant vous dire que je m'attendais à me faire éclater les papilles et tout le reste: un savant mélange de saveurs franco-catalanes, avec des bouillons et saveurs japonaises à foison...wououuuuu

Voyons ça, le chef doit toucher, laissons le faire: menu à 55€ selon son inspiration: petites mises en bouche gentillettes, rien de fracassant. Carpaccio de sar en entrée: très belle présentation, mais malheureusement le pauvre poisson est un peu noyé dans son assaisonnement, c'est bon mais dommage pour l'équilibre des saveurs.5eme pêché

Foie gras cuit 4h à basse température, parfait, rien à dire de particulier si ce n'est que sans vouloir être rabat-joie, le foie gras me fatigue un peu, qu'il soit cuit de telle ou telle façon, il est toujours bon chez les bons chefs, chez moi aussi d'ailleurs.

Bonite juste saisie et crème de chou fleur: juste parfait, le menu n'aurait pû valoir le coup que pour ce plat. Bonite remarquable, crème juste...hummm, et légumes cuits avec précision.5ème pêché 2

Le loup servi ensuite avec ses girolles, calamars, purée et jus safrané était correct mais on aurait pas eu l'idée de se marier avec, classique dans le goût, coloré, trop? le jaune ne me donne pas toujours envie. Après la bonite, dur d'assurer, surtout que la purée, qu'il aurait du émulsionner un peu plus, plombait l'ensemble.5ème pêché 3

Dessert sans intérêt.

Bilan mitigé pour ce 5ème Péché de gourmandise pourtant bien assumé ce soir-là. D'un point de vue purement subjectif, ce fut une déception pour moi, je m'attendais à être étonné, à découvrir de nouvelles saveurs or de touches japonaises il n'y avaient point, mais bien un style de cuisine que l'on retrouve à peu près dans tous les "gastros" classiques. Objectivement maintenant: c'est un bon restaurant, surtout qu'à Collioure, excusez du terme mais à quelques exceptions prêtes, c'est la "merde" qui prédomine. Et pour être honnête je l'ai même préféré à la Lagune de St Cyprien (1* Michelin).

Après toutes les éloges faites sur lui, j'en attendais peut-être trop.

 

 

Le 5ème Péché. 18 rue de la fraternité. 66190 Collioure. 04 68 98 09 76 . 23-60€, cadre "cheap" et carte des vins régionale intéressante.

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 15:48

Avant que l'automne ne soit trop installé, profitons encore un peu de ce que nous offre le soleil et retournons à Hossegor.

Pour le côté gastronomie pure: le Jean des Sables (cf article sur ce même blog...), c'est fait; mais la capitale européenne du surf nous réserve d'autres bonnes choses, il y en a évidemment pour toutes les bourses!!!DPP 187

Pour commencer, je vais vous déconseiller une adresse pourtant emblématique d'Hossegor, du temps du "père" j'entends, le fils étant un con fini, pardonnez l'expression: il s'agit de l'Océanic, on dirait que les clients sont presque contents de se faire insulter par le patron, pas moi!: vous payez votre assiette de supions à la plancha 16€ (il y en a 5), l'escalope milanaise est aussi fine qu'une chiffonnade de jàmon, bref vous ingurgitez de la chapelure huilée, c'est génial.

Par contre vous mangerez les mêmes supions à la plancha pour 6€ à la Station, au bord du lac d'Hossegor, tranquille pépère, en sirotant le meilleur mojito du coin. Si le coeur vous en dit, vous enchaînerez sur l'entrecôte "king size", frites maison, ou sur le poisson du jour à la plancha. Un petit bonheur ambiance guinguette "Total" (la Station est comme son nom l'indique une ancienne station essence).

On continue ambiance bonne franquette avec Minus sur le port de Capbreton pour ses moules à la plancha; plus ambiance cantine qu'autre chose, mais allez quand même y faire un tour...

C'est bien beau de manger mais si on arrive de Toulouse, Lyon, Paris...il faut bien se loger, et là, j'ai L'ADRESSE:

L'hôtel 202, nouveau sur Hossegor: selon moi le meilleur hôtel du coin. (photos issues du site de l'hôtel)hotel1Accueil très sympathique par le très chic patron, décor dans l'air du temps, design soft ambiance surf, chambres spacieuses agencées avec goût, terrasses privées, douches à l'italienne, baignoires, tout ce qu'il faut pour passer un agréable séjour.hotel7

Petit coup de gueule quand même, lâchons-nous: Pourquoi ce jus d'orange dégueulasse au petit déj? c'est pas compliqué de mettre une machine à disposition et des oranges à presser quand même, l'hôtel est d'un certain standing et je trouve que ce serait la moindre des choses...à bon entendeur...

Pour bien faire descendre les bons mets landais et vous assurez une digestion des plus expéditives, des cours de surf ne seront pas de trop, il n'y a rien de mieux que de manger du sables pour creuser l'appétit!!!n665507871_262449_8752.jpg

Mais il ne manque que les dauphins pour être au paradis quand le soleil se couche et que l'on se retrouve seul avec soi-même et l'océan, un goût salé sur les lèvres.

 

 

Hôtel 202. 202 avenue du golf. 40150 Hossegor. 05 58 43 22 02                              www.hotel202.fr

                 Chambres de 80€ à 350€ suivant la saison et le standing, 14€ le petit déjeuner.

 

La Station. Avenue du tour du lac. 40510 Seignosse. 05 58 41 04 33

                  Tapas à 6€, comptez environ 25€/pers.

 

Chez Minus: Quai du bourret. 40130 Capbreton. 05 58 41 74 81

                    Pas cher.

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 15:51

Qu'ouïe-je? Le chef du Relais de la Poste à Magescq (40) a ouvert un restaurant à Hossegor...hummm voilà une bonne occasion (ok je n'en ai pas vraiment besoin) d'aller faire un tour dans mon petit coin d'océan préféré. Réservation est prise. 20h52 m'y voilà rendu, la précision de l'horaire a un sens...DPP_196.JPG

Un poil trop tard pour siroter mon américano devant un soleil déjà parti roupiller sous l'océan.

Cadre moderne bien intégré dans l'environnement, tout en bois, cave en transparence, cuisine ouverte et grande terrasse éclairée à la bougie surplombant l'océan, rien à dire c'est très agréable. Contrairement à quelques avis négatifs que j'ai pu lire, le service est sympa, à l'écoute sans être stressant, de quoi entourer de bienveillance un bon repas, encore faut-il qu'il le soit.

Et il l'est! c'est quand même ça le plus important; le petit tartare servi en pré-entrée nous le laissa tout de suite penser par cet accord remarquable de daurade, pastèque et estragon: diantre! que c'était bon!, pourquoi n'y avais-je pas penser avant? c'est pourtant pas compliqué, tellement bon dans sa simplicité, frais, fondant et croquant, vivement la suite...DPP 195

Langoustine King size juste saisie, émulsion à la vanille bourbon, petits légumes, agrumes...toute une histoire qui prend  son sens dans le mélange et qui devient alors...hum, comment dire: Smoothie!!! ça vous parle?

Mon ris de veau était délicieux dans son croustillant et sa tendresse, accompagné de petits filets d'anchois frais et de quelques légumes "agrumés": juste parfait.DPP 190

Je vous présente mon Saint-pierre et sa copine la sèche, parfaits, baignant dans leur piscine à base d'encre et d'autres choses...(trou de mémoire, oups!). Pourquoi je ne trouve jamais de Saint-pierre de cette taille à Toulouse? avec ce croustillant sur le dessus et cette cuisson parfaite à coeur...à tomber par terre, franchement remarquable. Ma très chère voisine avait choisi les rougets en croustillant et purée d'olive noire, copieux et délicieux aussi.

Dessert du même acabit: résolument un bel endroit.

Cette première découverte de la rentrée ne m'a pas déçu, tous les produits de la mer y sont divinement mis en valeur, le cadre et le personnel trés bien. Compte tenu des produits travaillés et de l'éxécution des plats, le tarif ne m'a pas paru hors norme, comptez 70€/pers tout compris (menus à 54 et 80€ pour le tout homard), même à la carte. Le vin, même si le choix n'est pas dantesque mais intelligent est au juste prix.

Franchement une bonne adresse sous tous les angles, les coutures et les arêtes!!!

Partager cet article

Repost0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 11:47

                                             "la tête dans les nuages à côté de Cordes-sur-ciel..."

Allez-y, escaladez la Falaise les yeux fermés, car ce qu'il y a à découvrir vaut plus qu'un coup d'oeil...

La Falaise, c'est le nom du resto des Salvan, situé à Cahuzac-sur-Vère, en plein vignoble gaillacois, à 10mn de Cordes-sur-Ciel.

Samedi 10 avril, 13h: Il fait superbe, la terrasse vient d'être installée, les tables dressées; Sous la falaise un lézard lézarde au soleil, et pour nous vient l'heure de se mettre à table...

Un petit verre de Gaillac blanc délicieux servi par le sommelier, serveur, maitre d'hôtel etc,etc...bref il est tout à la fois c't'homme là, et il est parfait (c'est la première fois que j'arrive à sentir exactement dans un vin, la saveur annoncée par le sommelier, parce que les sempiternels arômes de sous-bois, de mûres etc..., ras la casquette!). Revenons à l'essentiel, que donne mon "Pâté chaud de canard vapeur dans son bouillon, légumes, foie gras et confit"? du bonheur, il donne le sourire, presque les larmes aux yeux, il est tendre, il nous parle avec des mots doux. Il y a des saveurs, c'est léger, ça fond sur le palais, c'est franchement sublime.IMG_0664.JPG

Notamment ce qui est caché derrière les radis: une sorte de pannequet de feuille de riz faite par le chef, fourré de petits dés de canard, d'herbes...le summum!

"Filet d'anguille grillée à la mangue verte et sucs de piquillos, ravioles de persil racine au sésame noir": Quels superlatifs vais-je bien encore pouvoir trouver?IMG 0675

De l'acidité, du sucré, une sensation de fumé/grillé, du croquant, une perfection des textures, des cuissons, pffffttt il nous gâte le Guillaume Salvan. Je suis honnête, je n'ai aucun bémol à placer sur la partition du chef.

Toujours pas de dièses, ou de fausses notes avec "L'agneau de Cap blanc rôti au jus d'aillets, panoufle grillée en brochette épicée aux herbes fraîches, artichauts violets et mousseline de pois chiche au ras el hanout". Hummm je bave au souvenir de cette brochette de panoufle confîte pendant des heures avant d'être grillée...IMG_0673.JPG

Encore une fois, perfection des cuissons, artichauts à tomber, agneau parfait, jus goûtu et léger, du bonheur en barre, pardon en pantoufle, heu... panoufle.

Cette fois-ci je fais court, dessert délicieux lui aussi, Eux aussi. Mes "Segments de pomelos grillés sur une crème au thé fumé et sorbet combawa, jus d'orange au curcuma et galanga"...l'intitulé se suffit à lui-même non?IMG_0677.JPG

Les autres desserts à la table étaient du même acabit, dont une meringue qui fondait, au sens propre du terme sur la langue...pfffttt il y a vraiment une maitrise folle de tout.

Bref, G Salvan nous délivre ici une cuisine toute en sensualité. Un naturel presque minéral partout présent par les herbes, les fleurs (pas trop encore en cette saison): Jamais trop encombrantes, elles subliment ses plats.

C'est franchement l'une, peut-être LA meilleure table faite depuis longtemps.

Arrétez-vous, profitez-en pour visiter Cordes-sur-Ciel, déguster le Gaillac. Faites vous plaisir!!!

 

Menu: 19(dej), 30, 45 et 56 euros

Carte des vins très sympa, grand choix local à prix doux, et très bonnes références d'autres terroirs: domaine Valette en pouilly-fuissé...vous vous rappelez, je vous en ai parlé.

 

La Falaise. route de Cordes. 81140 Cahuzac-sur-Vère. 05 63 33 96 31

 

                                                             link: www.lafalaiserestaurant.com

Partager cet article

Repost0

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages