750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 11:30

Allez, on est fou!!! après les fritures d'encornets, voici un autre petit tapas bien sympa, qui reste dans le même mode de cuisson. Pour  agrémenter un bon petit apéro entre 4 et 6 personnes, il vous faudra; 6 aubergines, 1 fromage frais (style chèvre), 3 filets d'anchois, farine sel et huile d'olive.

Faites griller les aubergines sous le gril du four en les retournant une vingtaine de minutes, les éplucher et les couper en fines lamelles. Les déposer dans une passoire, les saupoudrer de sel et les laisser dégorger presqu'une heure. Ecrasez le fromage de chèvre avec les anchois finement émincés afin d'obtenir une pâte.boulette aubergine Déposez un peu de votre farce sur les lamelles d'aubergine. Roulez-les en essayant de façonner des boulettes, un petit tour dans la farine. Il ne vous reste plus qu'à les frire dans l'huie d'olive jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées...Egouttez, servez!

Et voilà une petite idée en variante des apéros traditionnels, cela change, c'est un peu original et pas trés difficile à faire puisque même si on se loupe quelque part, on peut toujours faire de la boulette!

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 08:00

Avec un nouveau chef depuis 18 mois et une étoile michelin obtenue cette année, ma petite escapade à Montauban ne pouvait que passer par la  table des Capucins pour le déjeuner.

Hôtel (l'Abbaye des Capucins) dans une grande bâtisse (ancienne abbaye comme son nom l'indique) un peu froide qui sent le séminaire à plein nez. Bingo, patio rempli de cadres sortant d'un brief sûrement très important…attroupés devant les petits fours, le verre à la main, je passe. Partie gastro un peu vide ce midi-là, dommage parce qu'un menu à 35€ avec 2 verres de vin et café, c'est plutôt attrayant dans ce genre d'établissement.table-des-capucins-escargots.JPG La solitude ne m'a pas fait peur longtemps, en fait, elle n'a duré que jusqu'à la dégustation du petit cake immédiatement posé à table…délicieux. Fondant, tiède, moelleux; tout ce qu'on souhaite du cake que tout le monde apporte à un déjeuner participatif…malheureusement ce n'est jamais le cas! Fricassée d'escargots "poulette", étuvée de choux frisé en persillade d'ail doux: Il y a de l'escargot et ce n'est pas pour me déplaire, j'adore!, choux croquant/fondant, émulsion de sauce poulette, gourmand! Le merlu de ligne cuit au plat est du même acabit, avec sa petite sauce condimentée et ses quenelles de mousseline de vitelotte, copieux et délicieux.

Tout en légèreté pour le dessert, en fraîcheur, suprêmes d'orange en nage orientale, sacristain aux épices. Une très bonne surprise que ce déjeuner Montalbanais tout en gourmandise.table-des-capucins-dessert.JPG Hervè Daumy, le récent chef de toute la restauration de l'hôtel, passé notamment par le Carlton (2* à l'époque) et le Martinez à Cannes connaît son affaire. Accros aux abats et au gibier, il n'est pas rare qu'il fasse un foie ou un rognon de veau dans son menu déj (il a compris comment m'appâter). Son menu tout Homard à 89€ et un appel au bonheur, bref, une belle table! Vous pensez bien que je suis allé jeter un oeil à la carte du "Bistrot", alors c'est elle qui m'a fait de l'oeil; avec sa belle "côte de veau, pommes fourrées" ou ses "Gambas snackées"; Bon plan également je pense. Vous aurez compris que cette Tables des Capucins fut une belle découverte, ce n'est qu'à 1/2h de Toulouse, Montauban est une magnifique petite ville, un tour au musée Ingres, un bon repas aux Capucins et une balade digestive au bord du Tarn: Je ne vous ai pas dégoté un bon programme là?!

 

La Table des Capucins. Hôtel spa&resort Abbaye des Capucins . 6-8 quai de Verdun . 82000 MONTAUBAN . 05 63 22 00 00

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 08:00

Qu'est ce que je fais là??? no comment. Un bon burger, ça peut le faire, j'adore le coleslaw et le coke light. Comme tout le monde sauf les menteurs, je kiffe la frite et un petit milkshake n'a jamais fait de mal à personne.

Trêve d'arguments, j'y suis de toute façon pour me prendre un shoot de rêve Américain avant le vrai départ pour New-York. Le Tommy's, c'est un diner style "American graffiti". On y imagine bien Fonzy en train de taper du flip au fond à gauche entouré de petites minettes; Bustier, jupe à fleur et cigarette aux lèvres, chewing gum pour "l'allure"…tommy-s-entree.JPGCome on guy! ramène pour mon copain une assiette d'onion ring, "fried chicken" etc…; Et un bon burger/frites please.

En fait tu ferais mieux de garder tout dans ton congélo "dude", même que c'est pas donné mec ce que tu nous donnes à grailler, même que j'ai eu le bide en vrac tout l'après-midi mec et même que la prochaine fois je reviendrai au bon vieux Mac Bacon en mode drive-in. Mec!, tu m'y verras plus.tommy-s.JPGAllez, dans 1 semaine, je tape du "Shake Shack" burger, du pastrami chez Kat'z, bagel, hot-dog, what else? Everything! Quand aux Tommy's Diner, si vous pouvez vous en passer (je connais des accros) je ne saurais que trop vous le conseiller…si les chefs de certains restos toulousains savaient qu'on mange pour plus cher au Tommy's dans sa ZAC "Labégienne" que chez eux…et qu'en plus il y a du monde…ça jouerait fort de la mandoline, de la salamandre et du schlass, je vous le dis moi, FUCK!
Pour le détail, le chili était clairement dégueu, les fritures décongelées for sure, le burger sans intérêt aucun, pareil pour les frites. Le Milkshake passe toujours…mais à ce prix là, double FUCK!

 

 

Le Tommy's diner . La méridienne . BP71916 . 31619 Labège cedex . 05 61 00 29 00

 

 

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 08:00

Voilà le bon gros basique du tapas, on le trouve à toutes les sauces et partout! La friture d'encornets, de calamars, de supions ou chipirons (suivant le lieu où vous vous trouvez), bref de céphalopode est "the" tapas par excellence! Je vous l'accorde, il se limite très souvent à des anneaux de seiches décongelés en beignets. Alors qu'il suffit juste d'encornets frais, d'un peu de farine et d'un bain de friture, il y en a qui se foutent vraiment de la gueule du monde. Comme je viens de le dire, pour 4 personnes, il vous faut 500g de petits encornets nettoyés succinctement...plus c'est petit, plus c'est galère (mais moins c'est important). De la farine et un bain de friture.recettes-6678.JPG Vous avez évidemment chez vous les habituels sel, poivre et citron; voir le persil dans un verre sur le plan de travail...Donc, si ce n'est déjà fait, nettoyer les supions sous un filet d'eau froide comme vous le pouvez, en essayant de les garder entiers s'ils sont petits. Les sécher sérieusement puis les fariner. Les plonger ensuite dans un bain de friture; perso, je préchauffe ma friteuse pendant 10mn à 180°C. La cuisson est rapide, tester. Voilà, vous n'avez plus qu'à les passer dans du papier absorbant, un coup de sel, un jet de citron, un peu de persil et c'est l'heure de l'apéro! Vous pouvez également préparer une petite sauce tartare pour les tremper dedans, gourmands!

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 08:00

L'automne n'est pas encore vraiment là, mais on va dire que c'est une recette intemporelle et ma foi bien agréable.

Pour 4 personnes il vous faudra: 800g de cocos de Paimpol, ou tarbais ou autres…, 2 pommes de terre moyenne, 4 carottes fanes, 1 branche de céleri, 1 oignon, 3 gousses d'ail, 1/2 botte de persil, 3-4 feuilles de sauge et quelques autres pour la déco, 1 bouquet garni, 4 tranches de poitrine fumée très fines, un morceau de parmesan et de l'huile d'olive. Pelez l'oignon et hachez-le. Pelez les gousses d'ail. Ecossez les haricots, épluchez les carottes et les pommes de terre, parez le céleri. Coupez les carottes en tranches fines, le céleri en petits tronçons et la pomme de terre en dés. Faites chauffer l'huile d'olive dans une cocotte et faites suer l'oignon pendant 2mn. Ajoutez les gousses d'ail entières, tous les légumes et le bouquet garni.soupe-coco-sauge-blog.JPG Salez et poivrez. Couvrez d'eau à hauteur, portez à ébullition et faites cuire pendant 40mn/1h. Retirez les gousse d'ail et le bouquet garni. Hachez le persil finement et ajoutez-le à la soupe avec les feuilles de sauge entières. Rectifiez l'assaisonnement. Mélangez et laissez cuire 5mn de plus. Pendant ce temps-là, faites saisir à sec vos tranches de poitrine fumée, retournez-les, une fois qu'elles ont bien coloré et qu'elles ont bien sué, c'est du sport, réservez-les sur du sopalin, elles vont durcir et cela vous fera des chips de lard. Vous pouvez maintenant servir vos assiettes avec un trait d'huile d'olive, 2-3 feuilles de sauge, un chips de lard et quelques copeaux de parmesan, bellisimo y buon appetito!

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 07:00

Ah Saint-Tropez, ses gendarmes, ses gendarmettes et ses extra-terrestres. Ses Yachts, ses ferraris, sa place des lices, Sénéquiers et sa BB, célébrités! Un lieu mythique qu'il est difficile de ne pas connaître même sans n'y avoir jamais mis les pieds. Pour ma part, Saint Trop' c'est des souvenirs du temps où je passais mes vacances aux Issambres, la route à 6h30 pour éviter le monde et être aux premières loges chez Sénéquier. Déguster leurs géniales tranches de pain toasts, confiture d'abricot, chocolat chaud; une part de tropézienne en s'extasiant devant la criée, un bain à Pampelonne…La tranquillité du matin, le bonheur. IMG 6249dqsdqsJe viens d'y retourner, l'occasion pour moi de raviver les souvenirs et de déjeuner sur le port, au Girelier.  Belle table, ambiance bleu et blanc, vaste salle mi-terrasse, un petit blanc de provence, quelques olives, voyons ce que donne le menu entrée/plat à 25€ (29€ avec le dessert).le-Girelier-Saint-tropez.JPG Soyons directs et ne nous embarrassons pas de trop de commentaires, tout était vraiment parfait. Calamars frits ou friture du girelier sauce fraîcheur en entrée de toute beauté: la sauce tartare est très légère (siphon?). Friture de poisson ou Calamar bien frais et croustillants.le-girelier-saint-tropez-plat.JPGEn plat du jour, un beau filet de Saint-Pierre ou une poêlée de seiches en persillade parfaits: le poisson est délicieux, les pommes de terre fondantes, la sauce légère et beurrée à la fois; seiches du même acabit. Tarte Tropézienne en dessert évidemment…peut être pas exactement comme dans mes souvenirs, peut-être pas comme celle de la pâtisserie reine (fermée quand j'y était) mais un bonheur pour les papilles quand même. Le Girelier est sûrement le meilleur spot du port de St Trop pour bien manger, je ne parle pas de haute gastronomie, mais de bons produits bien préparés, réellement une belle adresse.restos-1638dqs.JPGPour la touche bling bling, le café fut pris chez Sénéquier (5m du Girelier), 15€ les 4, mais avec le sourire…En même temps, on paye (pas moi) plus de 2€ un café vraiment dégueulasse au café de la concorde à Toulouse, alors dans une institution Tropézienne devant le port, je ne vais pas être bégueule! Fin du souvenir, bain à Sainte Max' et basta, ciao!

Le Girelier . Quai Jean Jaurés . 83990 Saint-Tropez . 04 94 97 03 87

Partager cet article

Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:58

Un petit tour à Cannes pour un superbe mariage, point de resto (je vous épargne le "jardin"...) ou de recettes, juste quelques photos du marché. J'y ai trouvé des gnocchis au gorgonzola sublimissimes, de petits poivrons à farcir pour l'apéro, de la brousse et du bonheur!IMG_2400dqs.JPG

IMG_2403dqs.JPG

IMG_2408dqs.JPG

IMG_2399dqs.JPG

IMG_2412dqs.JPG Happy end en couleur sur les fleurs de courgette...

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 17:08

Alors je préfère vous mettre tout de suite au parfum, les non-cuisiniers vont être contents, point de grammes ni de timing, que du feeling pour cette recette. Après un tour aux halles de Piraillan (Cap Ferret), chez les pécheurs, et surtout après 2-3 coup de rosé, j'ai fait une recette qui fonctionne diablement bien. Ne m'en voulez pas pour la photo qui est aussi nulle que les détails que je ne vous donnerez pas...je ne les connais pas!

Je peux vous donner les ingrédients: Des cocos de Paimpol ou autres gros haricots blancs (demandez au vendeur la quantité selon le nombre de personnes), une botte de basilic, 1 ou 2 gousses d'ail, de l'huile d'olive, éventuellement quelques pignons de pin mais on peut s'en passer, une boite de fond de veau (toujours dans le placard la boiboite), des calamars, seiches, ou supions non nettoyés...de façon à vous emmerder autant que moi...(vicieux le gars) et du persil. Commencez par préparer une persillade (ail et persil hachés) et la mettre de côté.coco-basilic--encornetsdqs.JPG Couper les calamars en lamelles (j'déconnais pour le nettoyage, demandez à votre poissonnier) et conserver les tentacules, réserver. Mettre de l'eau à bouillir avec 1 ou 2cc de fond de veau en poudre et plonger les cocos, après 15-20mn, commencez à tâter et à goûter, dés qu'ils fermes et fondants, les sortir du bain. Préparer un pistou avec le basilic, l'ail, l'huile d'olive et quelques pignons si vous en avez. Il faut mixer l'ensemble, commencez avec une gousse d'ail et goûtez...assaisonnez à votre convenance, la consistance doit être assez sirupeuse. Pour finaliser tout ça, remettre les cocos dans leur casserole avec le pistou, un tout petit peu d'eau, 1 ou 2cc de fond de veau et chauffer un peu en remuant pour bien lier l'ensemble.

Il ne reste plus qu'à cuire 2-3mn les calamars dans une poêle très chaude avec un peu d'huile d'olive, mettre la persillade à la fin, remuer, servir et à se régaler! Je reconnais que c'est un peu le bordel mais je vous jure que c'est bon!

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 15:13

Une nouvelle adresse Toulousaine ouverte depuis une petite semaine entre Capitole et Saint-Sernin, tendance bistronomie. L'un des 2 jeunes associés était chef au Nez Rouge, j'y suis allé faire un tour hier, petite salle très sympa ouverte sur une rue calme...ça détend. Une quinzaine de couverts tout au plus, cuisine ouverte sur Aziz en cuisine, menu à 14€ le midi pour entrée/plat, pas mal cette histoire mais que raconte t'elle?

Velouté d'aubergines, quenelle de crème aux herbes et pistou; ça se tient bien, le velouté est bon, quelques pignons apportent du croquant, avec la crème et le pistou, ça fonctionne pas mal du tout.restos-1732dqs.JPGCoeurs de canard, champignons et mesclun; les coeurs de canard sont bien cuits, saignants mais pas trop, petit problème de cuisson sur les champis, ils auraient mérité un petit coup de chaud en plus, se libéraient donc de leur eau...avec le sang des coeurs...hum hum. Des pleurotes à la place des Paris...à réfléchir, pour moi ça l'est déjà, et ça reste jouable niveau tarif dans un menu déjeuner. Soyons fair-play, il faut le temps de se mettre en place, de gérer les couverts et je n'ai jamais dit que c'était mauvais.restos-2428dqs.JPGJe n'ai pas pris de dessert, mais visiblement la table d'à côté avait l'air d'adorer la crème de citron et caramel beurre salé.

Bref une nouvelle adresse sympathique à 20m de la rue du Taur, le menu du midi tient la route; le soir, comptez 35-40€ par personne, j'irai bien évidemment voir ce que ça donne, faites moi confiance. Côté vin, du pas mal du tout, influence Nez Rouge (très belles références)? et prix corrects. Vous n'avez plus qu'à aller y faire un tour pour vous faire votre propre idée...et faites les fayots si vous aimez!

 

Les Ptits Fayots . 8 rue de l'esquille . Toulouse . 05 61 23 20 71

 

                                                                                      Facebook

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 08:00

Une adresse assez connue, entre Arnaud Bernard et Compans Caffarelli dôtée comme son nom l'indique d'un grand zinc! Ca faisait une certain temps que je n'y était pas allé, alors quand on m'a proposé d'y déjeuner, why not? Pas de charme particulier, plutôt brasserie classique, petite terrasse protégée sympa. En feuilletant la carte, j'ai par mégarde zappé le menu du déjeuner et zieuté les plats...hey bien ils n'y vont pas avec le dos de la cuillière, 23e le tartare de veau...on ne m'y verra pas!couteau-moule-terrine-2.JPGRecentrons les choses sur le menu déjeuner: 16 euros l'entrée/plat, ce sera pour moi l'assiette de la mer et le tartare de boeuf. Couteaux en persillade et terrine de poisson sans grand intérêt. Moule gratinée de Nouvelle-Zélande (parcequ'il n'y a pas de moule chez nous, c'est bien connu) pas mauvaise. La tartelette aux rillettes d'oie, malgrè ce que le titre pouvait nous laisser penser, était plutôt sympa, avec une salade bien assaisonnée, nickel. Tartare de boeuf hâché à l'extrême, assaisonnement bizarre, il y a vraiment mieux mais passe encore. Frites maisons sympas. A la table, on pouvait voir du tartare de saumon et des aiguillettes de canard, sauce aux épices: globalement pas mauvais, mais pourquoi cette rondelle d'orange confite en chips sur tous nos plats??? cheap!tartare-boeuf.JPGBilan mitigé, il y a pire le midi et mieux aussi évidemment; Ce qui est sûr, c'est je n'irai pas m'en mettre pour 50euros le soir pour du basique qui essaye de paraître, Pas vraiment de produits (moules de Nouvelle Zélande vous êtes sérieux???), des originalités dont il faudrait se passer, bref, je ne suis pas accro, ciao!

 

Le Grand Zinc . 2 boulevard Lascrosse . Toulouse . 05 34 30 92 51

 

                                                                                www.le-grand-zinc.com

Partager cet article

Repost0

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages