Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 10:00

Il faut bien trouver un ordre, je vais donc tout bêtement reprendre la chronologie du voyage. Premier soir: le Mikla de Mehmet Gür au 18ème étage de l'hôtel Marmara Pera, Beyoglu. Réservé un mois auparavant, j'avais assuré le truc et il valait mieux croyez-moi, gavé tous les soirs, la classe!
Une vue à couper le souffle sur tout le Sultanahmet, le Bosphore et la Corne d'or, avec un petit cosmo à la main, c'est pas désagréable, même franchement bien.Mikla-Istanbul.JPG Un staff au taquet, rien n'est laissé au hasard, ça fonce en discrétion, impeccable! Il faut juste laisser le temps au barman en chef de se dérider, pas toujours gagné mais à la limite, une fois les yeux plongés sur les 7 collines de la ville, on n'en fait plus cas.
Pas le choix à table, ou plutôt si, c'est carte obligatoire pour une cuisine contrastée et pimpante, mais un peu stéréotypée "gastro de chaîne facile". Servir en entrée 3 moitiés de figues séchées rôties au gorgonzola sur un mesclun, Mehmet, j'veux bien que tu sois la star Stambouliote des fourneaux mais c'est un peu abusé!Mikla-Istanbul-Crevettes.JPG C'est vrai que l'alliance fonctionne très bien, mais on la paye aussi pas mal, et je te la fais en deux temps trois mouvements so…j'ai préféré mes crevettes sur épinards, d'une cuisson et d'un assaisonnement parfaits, un petit condiment qui jouait l'acidité du citron et un brin de crème dont je n'ai pas saisi la dominante, ça titille le palais, ça fusionne pas mal, beaucoup plus intéressant. Arrivent ensuite un poisson à la chair dense (dont je n'ai pas pu traduire le nom en français) entre la lotte et le cabillaud (pas grand chose à voir je suis d'accord mais c'est tout ce que j'ai trouvé) posé sur un risotto parfait à l'aneth, pas une grande recherche, mais le principal c'est que ce soit bon et diable ça l'est! L'Agneau lui, et longuement confit, servi avec toujours ce condiment qui tape dans le sucré et dans l'acide, qui vient rebondir la viande, un trait de jus d'herbe là-dessus tempère l'ensemble, et on calme encore le jeu avec un blé fumé, très sympa.mikla istanbul poissonVoilà qu'arrive déjà l'assiette préparée de fromage, une tranche de pain dentelle, un fromage très sec et gras qui tire vers le parmesan, des figues confites aux sésames pour la douceur et un condiment aux fruits secs (noix) qui vient râper pour rendre le fruits rouge en marmelade encore plus "sweet".
Desserts un peu costauds et brouillons, bon assemblage de la crème brûlée et de la badiane, par contre, la soupe de fraise était vraiment trop sucrée.
Est-ce que ça vaut le coup d'y aller lors d'un séjour en Turquie? Je n'ai pas regretté c'est sûr, j'y suis même retourné un soir boire l'apéro mais cela à un prix. Certes moins important que chez nous pour ce genre de prestations, comptez quand même un peu moins de 200€ à 2, avec 2 cocktails (13€ l'un), quelques verres de vin, et tout à la carte, pas le choix et c'est un budget.mikla-istanbul-fromage.JPG Mais la soirée la tête dans les nuages, c'est Byzance! La cuisine se veut internationale et craint donc la comparaison avec la nôtre, elle demeure néanmoins assez péchue sur certains plats, avec des accords surprenants qui fonctionnent, apportant une pointe d'acidité par-ci, de sucré par-là, un coup de pêche à des plats qui pourraient paraître trop simple de prime abord.
Et puis, soyons intelligents, si le budget octroyé ne permet pas le dîner, rien n'empêche le verre en terrasse.
Au couché de soleil croyez-moi c'est génial, les vapeurs de l'occident croisent celles de l'orient pour napper les muezzins d'un orangé de fin de journée... de début de soirée, à la vôtre!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages