Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 18:42

L'important dans cette affaire, ce sont les herbes: fraîches, odorantes et variées, ça va balancer grave! Important aussi évidemment, la qualité de vos blancs de poulet, on va même dire "suprêmes", ça fait plus classe.

Votre marché: des herbes! perso, j'avais choisi persil, cerfeuil, ciboulette, estragon, et basilic pour le risotto. Des blancs de poulet (1/pers), du riz carnarolli, arborio ou autres (je préfère le carnarolli, il tient mieux la cuisson), un petit peu de vin blanc, un oignon, du bouillon de volaille, de la crème fraîche, du parmesan, sel, poivre, et on verra si j'ai oublié quelque chose au fil de la recette. Mettez un peu d'ordre sur votre plan de travail, ça va nous permettre de tout préparer à l'avance et de pouvoir gérer le plat en un quart d'heure.

Pour une base de 2 pers: Ciseler finement 3-4 tiges de chaque herbe (sauf basilic), ouvrir vos blancs de poulet en 2 pour bien les aplanir et posez-les individuellement sur une grande feuille de film alimentaire. Déposer les herbes au milieu, étaler un peu, et roulez votre poulaga sur lui-même en suivant avec le film alimentaire pour faire une sorte de boudin, tournez-le des 2 mains (ok je commence un peu à galérer pour expliquer le truc...) comme si vous vouliez faire une corde d'un torchon (pas mal l'image hein???); le but, c'est de bien serrer le bestiau pour pouvoir faire un noeud de chaque côté. Bon, arrangez-vous comme bon vous semble, mais il faut que ce soit hermétique: cuisson à l'eau oblige.supreme de volaille aux herbesCouper en petits morceaux une moitié d'oignon, réserver. Raper du parmesan au jugé (environ 4c à soupe pour 2), ciseler 3 tiges de basilic, ouvrir le vin blanc (sec) faire chauffer 1l de bouillon de volaille. Ready???

C'est parti, on fait chauffer un faitout rempli d'eau et quand tout ça frémit, on met les boudins pour 18 mn environ. Pendant ce temps-là on met une bonne noix de beurre et de l'huile d'olive dans une sauteuse à feu assez vif (je travaille le risotto à feu assez fort ce qui implique de s'en occuper tout le temps pendant 15-20mn). 2 poignées de riz dans la matière grasse et c'est parti, on remue, dès que le riz est bien gras, translucide, on mouille au vin blanc à hauteur, on remue. Le riz a bien bu? on mouille au bouillon, louche par louche, au fur et à mesure que le riz boit et on remue...encore et encore. Et puis au bout d'un moment, on goûte, et quand le riz semble bien cuit et qu'il y a encore un petit peu de liquide, on lie l'ensemble avec du parmesan et de la crème (ou du beurre) puis on rajoute le basilic. Entre temps, on a sorti les boudins de poulet qu'on a libéré de leur plastique...et on les fait colorer dans une poêle à l'huile d'olive ou au beurre. Petite découpe en tranches sympas, dressage, à table!!!

Ce mode de préparation n'assèche pas les blancs, et s'avère trés sympa en présentation. Vous pouvez prévoir une petite sauce, perso, j'avais opté pour un jus de veau réduit à l'estragon, mais pourquoi pas une petite crème d'herbes, d'oseille? ça devrait coller, à tester, bye bye.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 02/03/2011 21:16


Superbe recette ! C'est simple et original a la fois !


Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages