Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 08:00

Oui, j'y vais fort dés le départ...divin. Exagéré? je n'en sais rien, mais ce que je sais, c'est qu'après avoir succombé à de divins breuvages, Toulouse a gagné à San Sebastian, alors longue vie aux Eguiazabal!

Pour être plus sérieux, Mickaël Degueurce, le chef de la Royale  (restaurant à Anglet), m'avait conseillé d'aller jeter un oeil, ou plutôt une bouche avisée au Lieu Dit Vin Eguiazabal à Hendaye. L'un de ses anciens compères de brigade y tient les rênes de la cuisine: Vivien Durand qui comme Mickaël, vient de chez le "patron" Alain Ducasse et notamment de son Louis 15 monégasque. Ce sympathique endroit était avant tout une cave créée par la famille Eguiazabal en 1923, puis relancé dans les années 90 par Pierre Eguiazabal, venu étoffer tout ça de milliers de bouteilles (pas des moindres, quand on a été sommelier chez Chapel, qu'on est passé chez Meneau et Cousseau, on est pas un toquard) d'une épicerie fine, et d'un bar à vin. Puis vint le moment de proposer une cuisine en accord avec ses doux breuvages...d'où l'association avec le jeune chef Vivien Durand il y a environ 3 ans. calamars-eguiazabal.JPGJ'y suis allé un dimanche, donc je ne peux évidemment pas vous parler du menu "gastro" proposé autour du vin que vous choisissez, ni du menu en semaine, ni de grand chose en fait. Mais le peu que j'en ai vu a suffi à me donner envie d'y revenir, ce sera chose faite dans quelque temps évidemment.

A la base, nous avions prévu mon beau-frère et moi de n'y faire qu'un saut avant d'aller taper du pintxos à San Sebastian au milieu de supporters avinés et joviaux...résultat: que nenni, on est resté à Hendaye jusqu'à 16h, le temps de choper le train pour Anoeta (stade de San Sé), de se prendre 1 ou 2 bières et de s'asseoir à nos places. Bon, au vu des voitures garées devant, on aurait pu s'attendre à un truc guindé; je ne vais pas vous dire que vous allez pouvoir jeter vos serviettes par terre entre 2 cure-dent mais l'ambiance était franchement détendue, très sympa. eguiazabal-truite.JPGUne carte, devrais-je dire une bible des vins vraiment complète qui va du petit vin de producteur à "pas beaucoup" d'euros jusqu'à la Romanée Conti à plus de 5000€. Pleins de vins au verre tout à fait accessibles, le menu du jour (plus pour nous, on est arrivé trop tard), des tapas et 2-3 plats.

C'est pas tout ça, mais on a faim... ce sera la truite, les chipirons (calamars) et, en fonction de ce qu'il a pu nous faire, la poitrine de porc. Rien à dire, tout était très bon, même le pain visiblement "maison" était à croquer...Quantités parfaites, assaisonnements tout autant, gratin de macaronis en support à la poitrine juste crémé et légèrement gratiné: trop bon, j'adore le gratin de macaronis.poitrine-eguiazabal.JPGPlus de dessert, notre charmante serveuse nous à ramené un gros financier accompagné d'un espuma turon? praliné? je ne sais pas vraiment, c'était simple et très bien; Un bon chef qui fait du simple, c'est simplement bon!

Côté ambiance, un "troubadour" Basque avait sorti la guitare, un groupe de supporters biarrots se prenait en photo, quelques notables déjeunaient à côté, on fumait dehors, on chantait dedans, un sympathique moment d'avant match. Je pense que j'ai tout dit, alors si ça ne suffit pas à vous donner envie d'y faire un saut...flûte! J'attends de voir les autres restaurants à Hendaye...mais quoi qu'il en soit...flûte quoi!

 

Maison Eguiazabal, Lieu dit vin. 3 rue de Béhobie, 64700 Hendaye. 05 59 48 20 10

                                                                             www.eguiazabal.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages