Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 11:00

D'ordinaire quand j'arrivais à Tarbes, mon sourire fichait le camp, mes mains se crispaient sur le volant et je n'avais qu'une hâte, repartir. Ça recommençait encore, encore … et encore aujourd'hui, une ville austère.
Je pensais lui redonner un brin de confiance en arpentant ses halles, que nenni, asperges à 12€/kg, bébé rognon à 12€ pièce, "j'vous ai fait un prix", et mon cul c'est du poulet?, plus cher que mes chères halles toulousaines, t'as vu ça où?
Heureusement qu'il lui reste ses Pyrénées dominantes, ses militaires des airs et sa nature verdoyante pour redorer un peu son blason.
Mais ce ne sont que mes sentiments amis tarbais; ayant vécu longtemps à Pau, je connais l'attrait de la région, et il vaut mieux que quelques considérations architecturales. caille.JPGDepuis mon départ pour la haute-Garonne, je n'avais noté que la perte de l'étoile de l'Ambroisie, seul resto correct de Tarbes, merde! puis l'apparition d'une ou deux nouvelles tables jeunes, chahutants un peu la tradition garburesque, le Trait Blanc est l'une d'elle.
Deux gars aux commandes, Jean-Henri et Ludovic, l'un plus branché déco, atmosphère, l'autre en cuisine mais tous les deux connectés produit et plaisir pour notre plus grand bonheur.
Décor moderne et rococo, un peu chargé, blanc de blanc, l'ensemble est cohérent et très clair, j'aime beaucoup.
Un peu pareil en cuisine, pas gastro mais entre tradition et modernité, que ce soit dans les alliances ou dans la mise en place à l'assiette. Quelques petits ratés mais cela fonctionne bien dans l'ensemble.DSCN1436.JPGSuperbe velouté d'asperges blanches des Landes, émulsion de jus de cuisson et croque au jambon de montagne, un gros côté gourmand avec le croque contrebalancé par la douceur du velouté, bien senti. Les cailles confites à basse T° en salade tiennent bien la route aussi, l'oeuf de caille en meurette est évidemment trop cuit dans son petit caquelon; gérer une cuisson pochée quand tout est chaud autour, compliqué.
En plat, la canette fermière et réduction d'oranges douces est tendre en sucrée/salée, un petit pickles de girolles snackées là-dessus, ça roule pas mal contrairement aux rougets, un peu trop cuits et bourrés d'arêtes, j'ai du mal, je ne comprends pas trop l'intérêt d'un morceau de canard dessus, même si la polenta aux dés de poire et l'asperge au chorizo relevaient un peu l'ensemble, c'est moyennement passé.rouget.JPGDesserts en mode verrines, frais et équilibrés, j'ai beaucoup aimé l'émulsion basilic sur mes Gariguettes, ne restait plus qu'à attendre le café dans mon fauteuil digne d'un trône!
Voilà une bonne adresse Tarbaise et un entrée/plat/dessert à 20€ (le midi) qui tient ses promesses. Il y a du travail, quelques imperfections mais on sent l'implication et la passion, ce qui est très loin d'être négligeable.
Le service coule de source, et petit détail qui a son importance: la carafe d'eau est posée d'office, ça m'a rappelé New-York et pas ces restos qui tiennent absolument à vous coller la Chateldon à 8€, gros bon point pour moi!
A vous de jouer!

Le Trait Blanc . 9 rue Victor Hugo . 65000 Tarbes . 05 62 38 11 87

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages