Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 11:00

Ceux qui suivent mes pérégrinations via les réseaux sociaux savent que j'étais à la capitale le week-end dernier. Il y a eu du Vivant, il y en a eu Encore, du sucré chez Carl Marletti, du Grec chez Mavrommatis, une remarquable tarte fine aux cèpes en famille et un retour au sérieux lundi.
Lundi c'était aussi le jour du retour par Tours…
Initialement, la pause dodo devait se faire à Poitiers, mais je n'aime pas spécialement cette ville sauf quand les Toix sont ouverts, et l'heure avançant vivement, il fut décidé que le repos du guerrier se ferait à Tours, nettement mieux.
Un souvenir d'article de François Simon plus un guide michelin retrouvé sous le siège égalent: Un Casse-Cailloux ouvert le lundi soir! Le sourire regagne petit à petit du terrain, "sortie Tours" 15km…
C'est pas tout, mais du boulot, un déj rapide et décevant à l'Ambassade d'Auvergne et de la route font que la langue commence à blanchir, la goutte à perler et les mains à trembler, mais c'est peut être juste qu'il se fait soif!
On va donc commencer par la carte des vins car c'est la première chose qui a attiré mon attention: Folle! Pour les amateurs de vins véritables, souvent natures, toujours de vignerons concernés, un régal!poelee-de-cepes.JPGMadame Casse-Cailloux (Patricia Chardonneau) me sert un verre des Capriades de Pascal Potaire, un régal de Sauvignon pour accompagner ses délicieuses rillettes, c'est qu'on est dans le pays quand même! Menu à 29€, monsieur en cuisine (Hervé Chardonneau, passé par quelques belles maisons, Bardet ou Reine Sammut pour ne citer qu'eux) et quelques intitulés de plats mettant la bave à la bouche.
Voilà le style de bistrot jouissif ou le bien être ne quitte pas le client, il y a de la vie, du sourire, au croisement de la tradition et de la modernité, la gourmandise est le maître mot!
Pas de minimalisme mais de la générosité, la poêlée de cèpes (5€ c'est cadeau) est posée à table, elle sent bon le sous bois, est légèrement fumée (beurre au sel fumé de Bordier) et on rompt le pain pour n'en pas laisser une goutte!
Les premières Saint-Jacques sont merveilleusement cuites, japonisantes avec sauce Ponzu et râpée de radis mariné, actuel et parfait!
Le risotto aux cèpes est terrible et la terrine de saison (ris de veau, porc, trompettes etc…) avec cerises pickles arrive comme un cheveu sur la langue, sauf que là, t'as vraiment envie de la garder le plus longtemps possible…sur la langue.Saint-Jacques.JPGLe carré d'agneau se pose lui plus classiquement, généreux et rosé dans son jus, bien accompagné de patates sautées et de girolles, je vous ai dit que c'était le bonheur chez les Chardonneau!
Le pineau d'Aunis de Pascal Simonutti est au taquet, il suit bien la valse... ou le pogo va savoir? "On s'en bat les couilles"!!! (autre cuvée de P Simonutti)
Un petit godet de La Lunotte (Christophe Foucher) accompagnera la fin des dernières fraises, chantilly vanillée au taquet, on ne se fout jamais du client ici m'sieur, non jamais!
Des fois, on se dit qu'il n'y a pas que les 2 ou 3 macs qui valent le détour voir le voyage, le bonheur ne tient pas qu'à la queue de pie et quand on est bien sur sa chaise et que l'on a pas envie de la quitter c'est plutôt bon signe!
Vraiment une très belle adresse pleine de générosité, de sourires et de partage, tout le monde est heureux, voisins comme patronne, les voix se font entendre, le vin coule et le pain sauce une cuisine à l'aise dans ses baskets et décomplexée, j'aime grave!

Le Casse-Cailloux . 26 rue Jehan Fouquet . 37 Tours . 02 47 61 60 64

                                                                  www.casse-cailloux.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HAO 13/10/2013 09:08

J'ai les boules...
L'été dernier, je suis passé à Tours, je suis aller à l'Arome (bib gourmand) une catastrophe (cuisine, servi, ambiance), j'avais hésité avec le casse cailloux, la prochaine fois c'est noté.
Merci pour ce jolie CR.

rod 13/10/2013 14:21



Avec Plaisir, foncez à votre prochain séjour là bas!



Vincent @barbecue 10/10/2013 16:17

Ce plat a l'air succulent , si jamais je passe par Tours un jour je ne manquerais pas d'essayer cette adresse.

rod 13/10/2013 14:19



clairement à faire, et du costaud niveau Pif...bon faut aimer le nature mais si c'est le cas alors bonheur!



Raoul Volfoni 09/10/2013 12:52

On ne devrait jamais quitter Tours…
Raoul Volfoni

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages