Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 11:30

David Ducassou… c'est lui le fou oui! "biarnés cap e tôt" c'est sûr.
Fermé: le restaurant dans le quartier du foirail à Pau; je le retrouve aujourd'hui à Morlanne, village béarnais classé, bien dans son jus, le château trône et il s'est maintenant trouvé un roi!
De la ripaille un brin distinguée, pas envie de s'emmerder mais l'assiette a de la classe, le lieu aussi à sa façon…Un quillé (vieux jeu de quille Béarnais) trône impérieusement,  on le surplombe de la salle, vision de la cave par transparence, la cuisine nous observe. Des ardoises à citations traînent un peu partout, pas de pop-corn dans le distributeur mais des "cornflakes" de canard, le "jamon" attend qu'on le tranche, le vin qu'on l'épanche… on va s'en payer une belle! capetot-cave.JPGFormé chez Taillevent et chez son confrère béarnais Yves Camdeborde à la Régalade, David Ducassou est maintenant plus que chez lui à Morlanne pour concocter une cuisine allant de la bistronomie si vous êtes à gauche, à la gastronomie pour la droite (n'y voyez là aucun lien avec les futures élections mais juste une distribution en salle…), un fou je vous dis!
Ce sera Bistronomie pour moi, c'était son domaine au Capetout Palois, allons maintenant le tâter à Morlanne pour un menu 6 plats à 35€…quelque chose à dire??? j'imagine que non, alors chut, on déguste!
Avant de commencer, remarquons qu'à 35€ le menu 6 plats, il n'en a pas après notre portefeuille, mais plutôt à nos papilles trop souvent maltraités par les nombreux imposteurs de la bouche…à méditer pour ceux qui pensent que la "Boucherie", la "Pataterie" ou toutes autres merdes à "nourriture" industrielle sont des "restaurants", car pour un menu complet dans ce genre de daube, ce sera le même prix ici (sinon il y a le menu à 25)! Haro sur la malbouffe! capetot-homard.JPGOn est d'accord! Mais on a quoi pour 35€ chez Mister Ducassou? Du plaisir tiens! venant de celui qui critiquait la baisse de la Tva au motif que n'importe qui pouvant ouvrir un restaurant, n'importe qui y verrait là le moyen de se faire de la thune au détriment de la qualité... Il a au moins le courage et l'honnêteté d'être transparent et de nous en donner pour notre bonheur, et notre argent ok...
Velouté de homard, chantilly à l'aneth et parmesan, quelques moules et minis croûtons. Brouillade d'oeuf de ferme et oursins. Bar en croûte de noisette, mousse d'épinard, réduction de vins aux épices. Porc noir de Morlanne et embourrée de choux vert. Soufflé au Grand Marnier et finish sur une note d'agrume. Je balance tout comme ça…à vu de nez ça fleure bon non? A vu d'oeil ça le fait et en bouche…même si c'est un tout ça reste le plus important: ça tue!capetot-bar.JPGLa soupe de homard sera le préambule à un beau roman à rebondissements multiples, la chantilly la "veloute" et les croûtons font "crrrr", parfait. La brouillade arrive à point, crémeuse, les oursins mettent un coup de peps sans être "dévastateurs", alliance classique et subtile qui fonctionne bien. Le bar passe, la fourchette l'attrape, la sauce nappe et voilà le cochon! Et quel morceau de goret! sublime dans son lard fondant, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de manger un morceau de porc pareil, producteur local remarquable, tout comme le cuistot. Dessert sans histoire, suis un grand fan de soufflé, n'irai pas en dire du mal!
On ressent l'influence bistronomique "Camdebordienne", la cuisine m'a indéniablement fait penser à celle de la Régalade de Bruno Doucet, soufflé ou riz au lait, ce n'est pas un mal. capetot-cochon.JPGLes cuissons sont parfaites, les producteurs pour la plupart régionaux connaissent leur métier et donnent toute leur noblesse aux produits que sublime David Ducassou.
Beaucoup devraient aller y prendre des cours du soir, on a besoin de gens comme ça: qui cuisinent "sans chichis" remarquablement, qui aiment leur région, les beaux produits qu'ils soient d'exception ou non, qui aiment faire plaisir?
Vins que vous allez choisir vous même à la cave, "chassez le vin naturel, il revient au goulot" lit-on dés la porte franchit, tout est dit sur le parti prit… jusqu'aux "vins incompris, pestiférés sans pesticides" du fond, remontons trinquer!
Je m'y suis régalé, comme ma femme, Pierrot et madame, une vraie belle soirée dans son ensemble, un bonheur "cap e tot"!

"La cuisine, c'est quand les choses ont le goût de ce qu'elles sont". Curnonsky

Cap E Tot (Lou Capetout) . Carrere du château . 64370 Morlanne . 05 59 81 62 68

                                                                                    capetot-bearn.webou.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion 12/07/2017 15:46

Oooola !

Je decouvre ce blog qui sera surement mon sauveur

Mag à l'eau 04/02/2012 12:34

Il y a des coquilles savoureuses. J'adore "l'embourrée de choux", preuve que chez Ducassou les vins sont délicieux !

rod 06/02/2012 08:49

;)

Home Cooking 03/02/2012 11:45

La citation m'a bien fait marré sur le vin ! 35 euros pour un menu comme celui là, je signe de suite, quand on voit les merdes infectes qu'on peut manger parfois ailleurs à ce prix, dommage que ce
soit un peu loin de chez moi, mais je retiens l'adresse si je passe par là bas ;)

rod 03/02/2012 12:42



Bien d'accord!



Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages