Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 13:08

Je me rends compte que je relate mon "food-trip" Basque à l'envers, sûrement pour finir en beauté par Mugaritz va savoir? c'est là que tout a commencé…
Et c'est à Guétary, après un petit mojito à l'Hétéroclito que le classicisme a repris ses droits.
Briketenia est depuis 2008 la maison de Martin Ibarboure et de son fils David, et je dois dire que l'on y mange diablement bien.
La soirée fut malheureusement entachée de problèmes de service (1h d'attente entre 2 plats), un serveur les avait certe lâché au dernier moment, il n'empêche que cela casse une partie du plaisir.DSCN3407.JPGConsidérons cela comme exceptionnel et recentrons nous sur la cuisine, car si le problème de service ne se reproduira peut être pas, la nourriture elle, restera probablement dans les mêmes cordes et cela résonne pas mal du tout.
Un melting pot d'ingrédients qui donnent de la gourmandise pure.foie-gras-2.JPGL'intitulé des plats suffit à la langue qui ne demande rien d'autre, qui vient pourlécher les lèvres à la lecture d'un "oeuf fermier à 66°C, pain soufflé, épaule Ibérique de Bellota". Qui sautille en bouche devant le "homard, poulpe et encornet, risotto jus Ttoro" et qui vient lécher les sucs de la sauce Albufera sur la poularde de P Duplantier, morilles au vin jaune.oeuf-truffe.JPGOn est dans le plat qui donne envie: un oeuf, de la truffe d'été et du lard de Colonata; du pigeon, des girolles et un gratin de macaronis, huître et caviar, tarte au foie gras caramélisé, tout est du même acabit, le ventre est content, moi aussi, et la perle de citron, meringue Italienne vient faire oublier les errances du service par sa perfection, un dessert incroyable.homard-poulpe-et-encornet.JPGVoilà une belle maison classique, où l'on vous sert encore une sauce Choron, de la poularde au vin jaune, de belles sauces, des accords qui marcheront toujours et ça a marché ce soir.
Le service fut quand même un réel problème ce soir-là, je reviens dessus mais n'en avais pas eu écho avant, mon bonheur en fut un peu mitigé mais gageons que ce n'était juste qu'un jour sans.poularde.JPGVous pouvez passer les portes de Briketenia sans trop vous poser de question, vous y ferez bonne chère soyez en sûr.
Pour ne pas qu'une escouade de bleus viennent gâcher la fin de soirée, l'hôtel attenant est bien pratique, 80€ la nuit, pas ruineux, à l'ancienne, qui me laissa le goût des hôtels familiaux de ma prime jeunesse.
Menu dégustation à 92€ et idées d'été à 55€ ou 42€, vins classiques aux bons prix, on est dans les clous, bon ap'

Briketenia . 13 chemin de l'Empereur . GUETARY (64) . 05 59 26 51 34

                                                                        www.briketenia.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mag à l'eau 30/08/2012 20:51

Si un serveur les a lâchés au dernier moment, difficile de leur en vouloir. Mais je pense que dans un tel cas la direction devrait avoir un petit geste commercial.
Sinon, je trouve ce billet un peu "fouillis". Difficile de raccorder toutes les photos aux intitulés des plats. Et bien que tout soit appétissant, ça me paraît bien cher pour ce que c'est. Rien
d'époustouflant et des quantités riquiquis me semble-t-il. Mais je peux me tromper.

rod 30/08/2012 21:02

Sans parler de geste commercial, ce type de restaurant se doit d avoir un service qui roule, on ne retient bien souvent que la première impression malheureusement... C est vrai que l enchaînement de plat est un peu fouilli oups, et c'est vrai aussi que je ne fais pas forcément attention à la relation article/photo. Sinon pour les plats, ils sont loin d être chiches, on sort repu et content, les prix sont, je pense, justifiés. À bientôt

Raf 28/08/2012 19:50

Ah Briketenia! Un vrai coup de coeur pour ce resto, d'abord parce que c'est à Guéthary où je passe des vacances depuis que je suis tout petit, ensuite parce que la cuisine de Martin Ibarboure est
délicieuse. Pour le souci du service, j'avais discuté avec lui quand on y était allé (hors saison) et il m'avait expliqué que ce n'était pas facile de faire tourner un restaurant 2 étoiles dans une
zone touristique où il y a de fortes variations de fréquentation entre l'été et le reste de l'année, que ce soit pour trouver du personnel que pour assurer l'équilibre financier de l'établissement.
Ceci peut expliquer cela ...

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages