750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 17:03

Le meilleur, le meilleur... Conception bien subjective n'est il pas? Je vais trouver les arguments pour tous nous retrouver autour d'une même vision du meilleur flan. Personnellement je l'adore bien crémeux à l'image de celui récemment dégusté chez Arlette et Colette à Paris. Mais comme me l'a justement signalé un pâtissier à cheval sur le flan, à force de crème on en perd le côté rebondi distinctif du flan. Donc voilà déjà un premier paramètre à prendre en compte. Ensuite, il me faut une pâte fine, bien cuite (sans la strate blanchâtre synonyme de mauvaise cuisson) et si possible encore croustillante, on est toujours d'accord? Et pour finir, on va faire court, de la vanille! De la vraie vanille, pas un sirop agrémenté de gousse séchée râpée pour tromper le gourmand. 

Je ne sais pas si c'est par racisme envers la capitale ou par coutume sudiste, mais le flan pâtissier ou parisien... hum... ne semble pas être une lubie toulousaine. On en voit partout chez les stars de la pastoche parisienne, mais alors ici... compliqué. Et je n'ai pas fait le fainéant, en voiture, à deux roues, à deux pieds, sur les mains, j'ai arpenté la ville rose et sa banlieue en long large et travers, des institutions aux boulangeries de quartier j'ai eu le perlant au front plus d'une fois.

Sans parler des Cédric Grolet, Cyril Lignac et Cie, le flan dégusté à la sauvette mairie du 18ème en prenant le café avant le mariage de ma soeur était bien au dessus de 99% des toulousains. Il venait de chez Rodolphe Landemaine, boulanger parisien émérite. Faut dire qu'avec son prénom, pouvait pas être foncièrement mauvais le bougre...

Sandyan par Yannick Delpech

Sandyan par Yannick Delpech

Allez, je ne vais pas vous faire languir plus longtemps, les différents testings sont terminés, c'est le voisinage chez qui finissaient les restes qui va être déçu... 2 se détachent très largement, c'est à dire que la qualité de leur flan est à peine comparable à la majorité des autres. Je signale quand même que la pâtisserie Magdala représentait un espoir pour moi, mais malheureusement absent de leur récente boutique le flan! Plouf. Alors roulement de tambour... j'en ai mis 2 en tête de classement, un centre ville et un périph! Les 2 flans champions sont tous les 2 sur une base feuilletée caramélisée, façon kouign aman pour le premier. Ils ont tous les 2 un très bon goût vanillé, un poil supérieur en densité chez le premier, et les 2 appareils ont la tenue du flan avec un côté crémeux léger très agréable... et les champions sont:

1/ SANDYAN par Yannick Delpech à Toulouse

2/ La Maison ARNOULT à l'Union.

Vous méritez un classement qui fouine un peu plus loin que "le meilleur" alors en 3 ème position, façon médaille de bronze, se placerait la jeune maison MONREDON à Toulouse (av louis Plana/av de l'Hers).

Sinon, on m'a beaucoup vanté la boulangerie CREDO (av St Exupery et marché Victor Hugo) lorsque j'ai fait un appel au flan sur les réseaux Sociaux. Goûté depuis longtemps, il est en effet très correct. Sous plusieurs aspects j'ai aussi aimé celui de CYPRIEN (St Cyprien, Place Dupuy et rue G Péri) mais à la fleur d'oranger, hors concours. D'autres tenaient à peu prés la route mais vraiment pas de quoi en faire un flan!

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
OK, mais c'est combien un flan chez Sandyan ?
Répondre

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages