750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 19:27

Autant le croissant, c’est pas compliqué d’en goûter une tripotée avec un petit café au soleil tranquille pépère. Autant la baguette (testing par là), on apprécie son croustillant, ses alvéoles, on goûte à nue mais rien ne vaut le petit plus à tartiner dessus. Jambon? siflard? Beurre, fromage, la liste est longue…
En bon franchouillard on s’est dit que le pâté ne serait pas une trop mauvaise idée, ce petit test allait surtout nous permettre de savoir qui le fait réellement.
Et là, c’est une autre histoire. surtout pour le chargé de mission extérieur, c’est à dire moi!
Quelques petits moments de solitude, à faire la queue dans une boucherie charcuterie en espérant trouver la perle rare, le truc inconnu qui défonce tout et s’entendre répéter « oui c’est un charcutier qui le fait mais ce n’est pas nous… » , ok c’est vrai qu’il peut être très bon mais aujourd’hui hors jeu.
Perso j’aime beaucoup celui de la Badiane rue de la concorde, ils l’ont bien chiné mais ce n’est pas eux qui le font, or il fallait bien un cadre, des limites à ce testing.
Tout comme la baguette, on a essayé de passer au crible le plus possible de bouchers-charcutiers, évidemment que les 3 halles ont été écumées, et beaucoup de « boutiques » y compris assez paumées, je sais c’est moi qui me les suis collé…
Et voilà la liste finale:

 

Le meilleur pâté (de boucherie-charcuterie) de Toulouse.

             1- Chez Francis, Av Camille Pujol. Campagne, 15,90€kg
             2 et 3 (gourmand l’acheteur)- Boucherie Loubatières, fbg Bonnefoy. Campagne, 15,80€kg et Basque, 15,20€kg
             4- Garcia, Halles Victor Hugo. Viande légumes, 19€kg
             5- Cochon régaleur, Halles Victor Hugo. Campagne, 12€kg
             6- Boucherie Saint Aubin, rue de la Colombette. Campagne, 14,90€kg
             7- Desroches frères, rue Bayard. Campagne, 13,50€kg
             8- Coch&Roll, Carmes. Campagne 12€kg
             9- Boucherie Lascours, rue de Metz. Campagne, 14,90€kg
           10- Boucherie Marty, rue des Filatiers. Campagne, 19,90€kg
           11- Deux Chavannes, Carmes. Campagne, 12€kg

 

Le meilleur pâté (de boucherie-charcuterie) de Toulouse.

Évidemment, il y a un intérêt majeur à faire un petit testing au Tire bouchon, c’est que l’ouvre bouteille n’est jamais très loin! Et Bim! un gorgeons de rouge fera bien couler tout ça jusqu’à l’estomac.
Les baguettes c’était du sérieux, là, on commence à entrer en mode ripaille, va falloir goûter et re goûter pour être sûr…
Y’en a un qui n’a pas fait long feu, le premier morceau n’a pas fait un plis, le second n’a pas tenu tellement plus longtemps sur son auge, « hum celui là il est dans les 3 c’est sûr » (dit tout en mâchant le verre à la main). Un ou 2 autres ont élevé le débat cochonnesque et un troisième s’est largement détaché également. On tenait presque le trio de tête sans avoir à trop tergiverser. Parfait!
Bon, va falloir trancher, unanimité pour le premier, pas de discussion possible, pas un bâfreur ne l’a laissé sur la touche!
Second pas compliqué non plus, presque à l’unanimité également. Et 2 ex æquo en troisième position, 2 pâtés aussi différents que les goulus aminches!
Allez, voilà le classement:

                                                    1er: Boucherie Saint Aubin
                                             Second: Deux Chavannes
                                3eme ex aequo: Chez Francis et Garcia

 

Très joli pâté pour la boucherie Saint Aubin, parfaitement lié, gras, goûtu et gourmand en bouche, top! Deux Chavannes du même acabit et à 12€, pas de quoi se priver. Les troisièmes sont très différents, le légume de Garcia a ses aficionados et ses détracteurs comme le pâté plus frais et viandard de Francis, égalité!
Pour info, juste derrière, c’était Desroches Frères mais lui a manqué une voix!
Je vous avoue que j’achète rarement du pâté en terrine, il y en a de tellement bons en boîtes (Alain Grèze pour ne citer que lui), qu’on s’en tape souvent à l’improviste comme ça, chauffé par un apéro arrosé.
Mais on reste là dans la grande tradition charcutière française assimilable à tellement d’images franchouillardes. Nappe à carreaux, pain, pâté cornichons et sieste!
Bisous empâtés…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Vietnam quand visiter 03/01/2019 09:49

Infos vraiment utiles. MErci

agence de voyage locale Vietnam avis 03/01/2019 09:20

Infos vraiment utiles. Merci de partager

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages