Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 10:00

Non, je ne suis pas le dernier des nazes, « woua le gars il a un an de retard », j’y suis allé au tout début, aux balbutiements. Certes le bon boire tenait déjà la barre mais le bon manger… il était léger. Passons, mon but n’est pas d’aller tacler des bons gars qui commencent, surtout dans la banlieue opposée à celle du Bàcaro (petite blagounette), alors que tout est fait avec la plus belle honnêteté.
Bref m’y revoilà avant hier avec des sérieux de l’apéro, du genre à qui on ne l’a fait pas quoi.
L’accueil lui, n’a pas changé et c’est tant mieux, les vins se sont étoffés, du très très sérieux.
Et la cuisine, même sur une carte estivale tranquille, nous a éclaté (cf mon article sur le supplément d’âme).
Rien de tarabiscoté, rien de trop cuisiné, juste l’essentiel, un produit, un assaisonnement et roule ma poule.
Sers moi un poulet cuit sous vide avec une mayo au siphon je te déglingue le truc (si au final ils l’ont d’abord cuit sous vide je sors, je vous le promets…) alors qu’un bon volatile fermier qu’il faut attaquer à la dent et pas à la cuillère, « nous ne sommes pas des bébés que diable! » posé sur une belle sauce tartare nappante qui t’en met plein les papilles, on frôle le bonheur!
Tartare de canette aux cerises, même combat, on y est, un poil de sucre, un poil d’acidité, la suavité de la viande crue, juste assaisonnement, parfait.
Tomates, burratina, si t’as le produit c’est facile et top, cqfd?…

 

Errances estivales…. Les Passionnés, Toulouse.

Tsatsiki pain de seigle, à mille lieu du mien et alors même que je revendique être au top de ce classique hellénique (please call me Rododopoulos), je dois reconnaître que je m’en suis régalé, très loin des standards, ça doit être ça…
Il faut aussi souligner quelque chose de fondamental (les soiffards, j’arrive sur les vins en suivant…), l’accueil. Certaines personnes portent sur le visage ce qu’ils sont, vous n’avez pas envie de les approcher et vous avez bien raison. D’autres, rien? bon c’est pas de chance ce sera à l’envie… ou pas.
Heureusement, d’autres comme David, le chef Passionnés, c’est tout le contraire, vous avez envie d’aller taper le bout de gras avec lui, de créer une tranche de vie, parce que le sourire est naturel, communicatif, il fait que la soirée a de grandes chances de se dérouler sous les meilleurs auspices. Ce fut le cas.
Bon, il faut avouer qu’il sert aussi des canons qui font sourire, Joli Mikulski, parfaitement Bain, Selosse VO, on en parle? (ce dernier fut le fruit d’un pari, il perce un peu la bourse sinon… là aussi c’est vrai, mais un pari est un pari), etc etc… HiPs!
Clap de Fin sur un magnifique Coteaux champenois d’Egly Ouriet. I’ll be back Governor!

Pour ce qui est de l’éclate, grosse gourmandise aussi au Solilesse Hier Soir. Petits « coustellous » d’agneau, provolone grillé, maïs, pop corn, pickles, un joyeux bordel démentiel en bouche, Boum!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages