Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 20:25

Il était temps! Depuis la fermeture de Chez Ruffet, plus une table gastronomique digne de ce nom à Pau!
Le bistrot tient le pavé, pour le bistro-gastro on est au top (les Papilles Insolites), mais alors pour le gastro, c'est plus compliqué.
Il faut battre la campagne pour trouver l'Auberge Labarthe à Bosdaros, mais là… encore faut-il aimer les voyages temporels.
Bref, on a là un couple de chefs: Olivier au parcours long comme un bras: Ibarboure, Marx, Stéphane Carrade (justement Chez Ruffet à Jurançon) etc… puis second de Yannick Delpech à L'Amphitryon (Colomiers, 31) jusqu'à l'installation finale.
Et sa femme, Karine en pâtisserie (passée par Michalak, et Potel et Chabot).
Ils ont repris un resto où j'étais déjà allé traîner 2-3 fois, les Terrasses à Lescar. Palois! me semble que vous gagnez au change sur ce coup là!
Les tarifs tiennent la route, tant au niveau de la carte que des vins.
Concernant ces derniers, le choix plaira au plus grand nombre, du classique Bordelais pour les uns, aux Fabien Jouves, Barral, Richaud et cie pour les autres, le tout à un prix correct (par ex, Cairanne blanc de Richaud à 32€ me semble t'il).
Pour la boustifaille, on part de 24€ le midi pour arriver à du 65€ en passant par 35 et 50€ le soir. Bref, honnête.
Tout ça ne sustente pas l'homme, alors à table!

Le retour de la gastronomie à Pau! Arraditz, Lescar (64).

Musique à changer absolument, ou à éteindre, c'est pratique le "libre de droit" mais c'est glauque. Please.
Mises en bouche sympathoches comme tout, j’aurais bien batailler un peu plus avec la brandade, au top!
Entrée malheureusement présentée dans un verre à cocktail, d'où un aspect visuel un peu vintage et une trop forte présence, limite écœurante de la crème de cresson par rapport au délicat tartare de daurade.
J'aurais préféré le poisson un peu plus brut, avec juste quelques traces de cressons, tout en gardant l'émulsion qui filait un joli coup de peps à l'ensemble!
Parfaite morue cuite à la vapeur de citron, crème de laitue au basilic et navets glacés au beurre d'algue. C'est cohérent, les cuissons parfaites, bon!

Le retour de la gastronomie à Pau! Arraditz, Lescar (64).

Poitrine de Porc confite à la couenne/chips au top, ça croque bien sous la dent, la déclinaison de salsifis et le jus tranché à l'huile de noisette accompagne bien le goret, ça roule.
Superbe dessert autour d'un vacherin carotte-orange et fine gelée de clémentines aux épices. Frais, léger et bien équilibré dans le sucré/acide, bref, tout ce que l'on demande à un dessert.
Pour l'instant c'est encore l'ambiance qui traîne un peu, un manque d'allant, surement l'installation récente n'y est-elle pas étrangère… Mais entre la musique et le manque de monde logique d'un soir en semaine au mois de janvier, ce n'était pas la grande joie.
Un brin de swing, de "coolitude" dans le service et on sera dans un digne accompagnement de l'assiette!
En tout cas, bravo d'avoir parié sur le gastro plutôt que sur le plus "tendance" bistrot. Voilà un endroit dans lequel on pourra se régaler de bons plats même classiques! Le lièvre à la royale a bien sûr eu droit à un beau rôle, la poule à pot a tenu sa place aussi, alors laissons au temps le temps d'amener les gastronomes à faire bombance en ce lieu!
Et Arraditz trouvera la place de s'enraciner! Adishat!

Arraditz . 2 Rue Cachau, 64230 Lescar . 05 59 32 31 40

Partager cet article

Repost 0
Published by rod
commenter cet article

commentaires

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages