Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 19:17

Je vous en parlais hier dans mon article gourmand post 2014 et voilà:
J'avais d'abord eu l'occasion de goûter ce plat, évidemment chiche en truffe (rapport au tarif) préparé par Gérard Garrigues lors d'un superbe dîner axé sur le gibier l'an passé.
Et puis j'ai eu l'occasion d'acheter pour pas trop cher de la truffe d'Alba juste avant noël (merci encore au fournisseur...) et ainsi de faire plaisir à la famille le lendemain de la naissance du p'tit Jésus!
Il faut bien l'avouer, cet accord est dément, à moins de le goûter il est difficile d'imaginer à quel point la cardamone s'accouple parfaitement à la truffe blanche et à la châtaigne.
Inutile de tricher, quiconque ce sera taper de l'épluchage de châtaigne en masse conviendra qu'il vaut mieux l'acheter sous vide, de qualité, mais sous vide…
Alors pour les ingrédients (6pers), il faudra 1 boîte 1/2 de châtaignes sous vide (je ne vous empêche nullement d'y aller franco à la fraîche mais c'est tellement laborieux que perso, j'ai rendu mon tablier), 1 oignon, 5-6 gousses de cardamone verte, du bon bouillon de volaille (le mien provenait de la cuisson de la poularde pour les vol-au-vent de noël, une tuerie!), un peu de crème, de lait entier, sel, poivre et truffe d'Alba bien sûr!
Après, rien de plus simple:

Crème de marron, cardamone et truffe d'Alba: Dément!

Commencer par ouvrir les gousses de cardamone et passer au mortier les graines jusqu'à obtenir une poudre.
Faire mousser une noix de beurre dans un faitout, puis y faire revenir l'oignon émincé et les châtaignes 4-5 mn.
Mouiller à hauteur avec le bouillon de volaille et laisser cuire à frémissement jusqu'à ce que les châtaignes soient un peu molles.
Débarrasser une partie du bouillon puis commencer à mixer (au mixeur plongeant) en ajoutant à tour de rôle bouillon, lait, crème, jusqu'à l'obtention d'un velouté parfait.
Rajouter la cardamone par petites pincées tout en mixant, saler, poivrer, mixer puis re-goûter. Attention, la cardamone en se réchauffant va exalter ses saveurs.
Ne reste plus qu'à passer au chinois pour enlever les impuretés et à servir bien chaud.
Au moment d'amener les assiettes à table, râper largement la truffe blanche dessus, et là, si vos convives ne se pâment pas devant l'odeur et le goût de votre petit bonheur en crème, je rends mon tablier!
Bon appétit!

Partager cet article

Repost 0
Published by rod
commenter cet article

commentaires

Agathe 05/02/2015 22:24

Bon j'avoue, je déteste les marrons, mais dilemme, j'adore tes recettes, j'ai donc testé...ah ouais quand même!!!
Je ne m'attendais pas à ça, ça déchire grave comme on dit chez moi :)
J'ai des invités la semaine prochaine, je crois que ça va être menu Rod-n-roll dont ça en mise en bouche.
Sans truffe mais ça fonctionne bien quand même (j'ai fait un poulet la veille pour avoir un vrai bouillon)
Merci!

ptitecuisinedepauline 06/01/2015 22:41

jolie recette!

rod 07/01/2015 09:46

merci! ;)

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages