Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 19:40

Quand un week-end barcelonais se profile, il faut filer sur le blog de Philippe Regol ou faire appel au 'sieur "Idées solides et liquides", Vincent Pousson, ce que j'ai évidemment fait.
Bien qu'ayant tous les deux des points communs sur certains aspects de la gastronomie, nous en avons aussi d'autres, complètement divergents... Alors quand il a pris en compte ses aspects là et qu'il m'a presque sommé d'aller chez Gresca et de réserver promptement, cela n'a pas fait un pli et j'avais ma table!
Un week-end Catalàn entre copains, ça se profile toujours sous des aspects festifs "à l'ancienne" plus que gastronomiques, on passe en revue les gosses et le taf vite fait puis on passe aux choses sérieuses...
A peine arrivés aux abords de la cathédrale que la cana se vide par pinte et que le Jamon Iberico fraye vers la bouche, déposant au passage de grasses et suaves sensations un peu partout...

Talentueux Gresca, Barcelona.

Heureusement, Gresca n'est pas au niveau de la Boqueria mais plutôt dans le haut de la rembla de Catalunya et je ne vous cache pas qu'une belle marche sera des plus vivifiantes avant de s'attabler et d'attaquer les agapes.
Gresca, c'est Rafa Peña, un ancien de Berasategui et de Ferràn Adria qui tatote plus du gros jus que de l'azote et qui culmine "brillamment" au guide Michelin avec... roulement de tambour... une fourchette. Soit, moins que le L, le Fouquet's ou la Cendrée à Toulouse... Let's see!
Accueil chaleureux mais tremblotant face à une tripotée de gugus venue en découdre avec le menu dégust et la carte des vins.
Coup de canif direct dans cette dernière, 2 bouteilles de nature blanc espagnol (17€) dans le seau, envoyez la sauce!
Première fulgurance: jamon, artichaut et p'tite crème qui fait pim Pam Poum, d'anchois, m'en serais bien tapé une plâtrée!

Talentueux Gresca, Barcelona.

Deuxième fulgurance: Sardine recouverte d'une légère mayo, c'est frais, iodé et sirupeux, délicieux.
Comme un clin d’œil à la ville vient ensuite une salade russe au crabe, très bonne tout en étant beaucoup plus commune.
Puis vient l’enchaînement, merveilleux champipis (lactaires sanguins selon moi) baignant dans un jus divin, et vaguement recouverts d'une fine pellicule de lardo, addictif. Maquereau mariné, brièvement brûlé, yaourt et pak choi, le plat que j'aime par excellence, une pointe d'exotisme, c'est frais, tendu, le yaourt amène toujours ce petit truc qui fait tout (pour moi), bref, conquis!
Rebelote sur la daurade posée tranquilou sur un yaourt type cervelle de canut, zeste d'agrumes, oignons pickles et brûlé, vous avez compris?

Talentueux Gresca, Barcelona.

Magnifique transition sur un bouillon asian style, petit légume et spaghettis de pieds de cochon, double ration!
Arrive le Graal qui aurait pu transcender l'univers (oui oui) si le filet n'avait pas été cuit à basse température mais servi au sang, simplement "gnacké" comme pourrait le dire le roi du Dios catalàn... Il était par ailleurs grâce à son jus collant, gouleyant, goûteux, merveilleux! J'ai failli bouffer les os à force de ronger le cuisseau du garnement tellement la cuisson au barbec le rendait appétissant! De jeunes légumes croquants pour la déco et ce fut un grand plat!
 

Talentueux Gresca, Barcelona.

Premier dessert pina collada passable puis magnifique duo chocolat, huile d'olive en finish, gracias Gresca!
La table qui réjouit, qui ne brusque personne (55€ pour le dégust 9 plats), qui n'est pas là par hasard et qui si elle s'appelait Adria&Co aurait 2 mac... ça finira peut être par arriver si le rouge change d'inspecteurs, donc faut y aller et encore y aller!
La carte des vins est cadeau, de bons jus natures (Barral, Puzelat, Bouju etc...) ou pas, à un tarif exemplaire (bourgogne de fanny Sabre à 26€), autant vous dire que le sommelier a eu du taf!

Gresca . Calle Provença, 230, 08036 Barcelona, Espagne. +34 934 51 61 93

Et pis... après cette jolie première partie de soirée gastronomique, notre bande de joyeux drilles s'est retrouvée à l'Obama (ça ne s'invente pas) un Irish Pub tendance expat/touristes histoire de taquiner la San Miguel, et là se trouvait Mel Semé avec sa nana aux percus/chant en mode reprise et c'était simplement... Enorme, enjoy!


Partager cet article

Repost 0
Published by rod
commenter cet article

commentaires

Mag à l'eau 04/12/2014 18:59

Putain, j'ai faim !
Et j'suis jalouse comme rarement…

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages