Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 17:06

On revient un peu en arrière, même carrément au début.
Chapelle Sixtine en ligne de mire, 3h dans le musée du Vatican pour enfin accéder au Graal que seuls quelques saints hommes peuvent admirer sans ce noyer dans un melting pot humain digne de l'arche de Noé (les lieux n'en demeurent pas moins saisissants de beauté).
Éclaté sur un banc dans les jardins, je check les lieux en espérant trouver une feinte pour accéder à Saint Pierre toute proche sans passer par la case départ… Oh qu'à cet instant j'aurais aimé être ce gros pigeon, là… non pour chourer le morceau de Doritos tomber du paquet d'un petit américain en goguette papale mais bien pour aller saluer Jésus d'un coup d'ailes.
Cette petite pause verdoyante m'aura au moins permise de me remettre des odeurs encaissées par mes sensibles narines lors du périple dans le Saint Siège.
18h30… p'tit coup de fil de Benedetto, rdv dans une heure au Bar Del Fico, juste le temps d'aller changer de pompes et de passer devant Saint Pierre d'une enjambée, à défaut d'ailes.
Un spritz, quelques lucques, un sourire pour la serveuse coupé net par un coup de fil des copains Palois, "c'est à petaouchnok ton resto"… Et oui on ne se refait pas, après Amsterdam où le chauffeur de taxi avait cru à une blague lorsque nous cherchions le restaurant As, rebelote ce soir à Rome (c'était quand même moins improbable que chez les Néerlandais) mais pour nous seulement, car le taxi, lui a trouvé en 2 temps 3 mouvements…
Entrée avec sonnette à l'angle d'un immeuble, "Buonasera", oups! tout le monde est en costard, moi en Vans/chemise "bucheron"… ah! Mais j'aperçois le Pierrot au fond, et me rends compte qu'on a le même feeling niveau carreaux, je me sens mieux.

Rome. Une belle mise en jambe avec ce premier dîner: Acquolina Hostaria.

Petites portions pour mesdames, menu dégust pour nous, les hommes, c'est pas ça mais c'est qu'il commence à se faire faim quand même. La panières venu se poser devant nous remplie de petits pains chauds maisons l'a bien senti d'ailleurs… elle n'a pas fait un pli.
Quoi! il y avait des petites écuelles d'huile d'olive? ah bon, pas vu…
Superbe mise en appétit avec une déclinaison autour du poisson cru, mentions spéciales pour le maquereau juste mariné/brûlé et la superbe huître/sorbet oignons pickles et croûtons, sa fraîcheur m'a éclaté les dents mais c'était remarquable!
Oui, j'y pense et j'ai oublié de le mentionner, mais Giulio Terrinoni (le chef vous l'aurez deviné) ne sert que des produits de la mer.
Globalement le repas fut très agréable, avec quelques trucs bizarres, un plat signature sans réel intérêt, ce petit carré de "gratin de morue" aurait sûrement préféré la gourmandise d'une portion généreuse mais qui n'aurait du coup plus collé dans le cadre d'un gastro.

Rome. Une belle mise en jambe avec ce premier dîner: Acquolina Hostaria.

Des carbos de la mer sensass pour qui aime la mer et son sel, œufs de poissons/parmesan et poutargue.
Riquiqui mais costaud risotto, m'en serait bien mangé un bol entier. Gros raviolis et petits calamars remarquables dans leur bouillon, pas mangé d'aussi bons depuis Rino.
Rouget et asperges contents de barboter dans une joli crème au fromage, superbe bonite en croûte avec son jus corsé et ses petits champis, un régal de gourmandise.
Bref j'en passe mais on est tombé d'accord avec mon Pierrot, on écarte 2-3 plats et on double les autres tellement certains étaient tops!
Sommelier au firmament, tellement que tu peux fermer les yeux et te laisser guider… j'hésitais entre un Valentini à 80€ et un Pepe à 30€ (pour un petit rouge de fin) et il m'a sorti un petit rosé top du même Pepe à 24€…
D'ailleurs, carte des vins remarquable et à prix d'ami!
Bref une adresse qui envoie quelques plats vraiment très bien sentis, une équipe sympatique comme tout et un vrai sens de l'animation; Un gars avec mocassins "pompon" qui passe sa soirée devant les 3 téléphones portables qui lui cachent sa magnifique femme enceinte; Un animateur de Gulli ou un joueur de foot? (on a jamais su) se faisant photographier avec des jeunes filles toutes rouges, bref une soirée comme on les aimes par ici!!! Buonasera!!!
Plats en portions ou demi et menu à 90 et 120€

Acquolina Hostaria . Via Antonio Serra, 60. Roma . +39 06 333 7192

www.acquolinahostaria.it

Partager cet article

Repost 0
Published by rod
commenter cet article

commentaires

Qui ???

  • : Rod n Roll
  • Rod n Roll
  • : 150g de recettes, 225g de restaurants, 75g de pensées culinaires, que dis-je,d'envolées lyriques: C'est la gastronomade'n'roll. Shake it & Check this blog Contact: rlafarge@hotmail.fr
  • Contact

Recherche

Pages